Le constructeur de maisons en bois allie les qualités du menuisier et du charpentier. Il réalise en atelier la structure porteuse d’une construction à ossature bois et assure le montage sur le chantier.
Ce professionnel s’occupe de planifier et étudier des projets de construction. Il supervise les remises de prix et participe aux réunions sur les chantiers afin de concrétiser les détails relatifs à la mise en production esthétique et technique.
Plus précisément, il effectue en atelier le traçage, l’usinage et le pré-montage d’éléments de structures et d’ossatures bois (charpentes industrielles ou traditionnelles, murs, planchers) à l’aide de machines à commande numérique et dans un environnement parfois bruyant. Ensuite, sur le chantier, il effectue le levage, assure la stabilité définitive des charpentes ainsi que le montage des maisons (menuiseries, bardage, charpentes, murs et planchers).


 

Compétences & actions

Connaissances en géométrie, dessin industriel, résistance des matériaux ;
Connaissances informatiques (conception assistée par ordinateur) ;
Notions de maçonnerie (fondations) ;
Notions de comptabilité, gestion, facturation.


Savoir-être
Aptitude à prendre des décisions rapides, faire preuve d’assurance ;
Capacité à travailler en équipe et à diriger celle-ci, sens du leadership ;
Esprit logique et rigoureux ;
Capacité à analyser une situation et à résoudre les problèmes qui peuvent survenir ;
Grande disponibilité ;
Aimer travailler le bois ;
Sens relationnel pour les contacts avec la clientèle et les autres corps de métier ;
Capacité d’adaptation aux évolutions techniques ;
Bonne résistance physique (port de charges lourdes, bruit, travail en positions debout, accroupie, à genoux) ;
Aptitude au travail en hauteur ;
Pouvoir travailler lors d’intempéries.


Cadre professionnel
Toute entreprise spécialisée en réalisation de maisons à ossature bois. Le métier de constructeur de maisons en bois s’exerce en tant que salarié ou indépendant. Dans ce dernier cas, il est nécessaire de posséder des connaissances en gestion prévues par la loi.
Les positions dans lesquelles il travaille peuvent parfois s’avérer inconfortables. Ses réalisations concernent un habitat soit individuel, soit collectif mais aussi des édifices publics. Enfin, le métier nécessite des déplacements fréquents (contacts clientèle).


 

Titre requis
Un diplôme en menuiserie ou charpenterie constitue une bonne base de départ pour exercer la profession. Le métier s’exerce à titre d’indépedant.