Celui qui va construire doit avant tout se poser la question de savoir s’il va se lancer dans l’aventure avec une architecte et plusieurs entrepreneurs ou s’il fait appel à une société de clef-sur-porte. Chacun doit, en âme et conscience, déterminer la formule qui est plus intéressante pour lui. Pour vous aider dans ce choix, nous dressons un aperçu des avantages de chacune de ces formules.


Plus de sécurité
« Celui qui choisit la construction clef sur porte opte pour la sécurité. Vous achetez une habitation à un prix fixe. Lorsque vous construisez sur l’une de nos parcelles, vous bénéficiez d’un prix dans lequel tous les frais sont inclus (notaire, terrain, habitation, tva et architecte). Si vous souhaitez apporter certaines modifications ou bénéficier de certaines options ultérieurement, vous recevez systématiquement une offre de prix pour approbation. Celui qui travaille avec des corps de métier séparés a généralement une estimation de prix de l’architecte, ce qui parfois est à l’origine de mauvaises surprises. »

Un seul interlocuteur

« Si vous choisissez cette formule, vous traitez avec un seul interlocuteur. Le coordinateur personnel encadre l’ensemble du projet de construction avec le maître d’ouvrage. Dès la signature du contrat jusqu’à la réception (et même après) en passant par le choix des matériaux, celui-ci est toujours au service du client. Le jour de la réception, le maître d’ouvrage doit seulement prendre les clefs en réception. Il ne doit donc se tracasser ni discuter des responsabilités. »

Délai fixe de construction

« Outre la garantie du prix, nous garantissons également un délai d’exécution fixe. Grâce à notre longue expérience, les différentes étapes de la construction s’enchaînent avec fluidité. »

Accompagnement administratif

« En tant que société de clef sur porte, nous accompagnons également nos clients dans les démarches administratives que sont les permis, primes, demandes, etc. Tous est réglé pour le client. »

Arguments pour la construction avec un architecte

Concept unique
« L’architecte est celui qui accorde les exigences individuelles strictes et les impératifs de construction du maître d’ouvrage avec d’autres paramètres comme le budget, les caractéristiques de la parcelle, les prescriptions urbanistiques, la consommation énergétique, la performance écologique, la durabilité, etc. Il existe une multitude de paramètres qui déterminent le concept d’une habitation, si bien qu’il est inimaginable qu’il existe encore un marché pour les maisons de catalogue qu’offrent les sociétés de clef sur porte, où l’architecture se réduit à un produit standard qui peut éventuellement être ‘tuné’. »

Approche individuelle – communication directe

« Les contacts entre l’architecte et le maître d’ouvrage sont basés sur une relation de confiance. L’architecte est une personne de confiance sur lequel il peut compter pour lui donner des conseils avisés à tous les stades du processus de construction, du projet à la réalisation. Architecte et maître d’ouvrage forment une équipe qui vise un résultat de qualité au prix le plus bas. »

Marché libre

« Une fois que le projet est élaboré, c’est le « libre marché » qui détermine le prix du projet. L’architecte établit au mieux une estimation de prix détaillée du projet. L’architecte demande ensuite une offre de prix auprès des différents entrepreneurs (choisis par l’architecte et le client) sur base d’un dossier d’exécution élaboré pour chaque projet. En règle générale, c’est l’offre de prix la moins élevée qui est retenue. L’architecte et le maître d’ouvrage sont également libres dans le choix des matériaux pour l’exécution du projet. Il n’y a aucun cahier des charges standard à suivre. Un devis est établi à la carte. »

Mission d’architecture à la carte

« La mission d’architecture peut, selon les accords passés, être limité ou élargi à une sorte de mission de « clef sur porte », dans laquelle le maître d’ouvrage confie à l’architecte toutes les tracasseries liées au processus de construction. Rechercher et désigner des entrepreneurs, coordonner les intervenants, assurer le suivi des travaux jusqu’à la réception de l’habitation clef en main, tout ceci peut être confié à l’architecte. Dans ce contexte, l’architecte reste l’intermédiaire indépendant et impartial entre le maître d’ouvrage et le(s) entrepreneur(s) et n’a aucun intérêt financier dans l’approbation ou non de travaux entachés de malfaçons. »

Approche multidisciplinaire et synergies

« Un architecte se limite rarement à la conception d’habitations, mais réalise également des projets de construction utilitaire et des marchés publics, comme des bâtiments scolaires, culturels, des logements sociaux, etc. L’expertise qu’il acquiert ainsi dans des techniques de construction industrielle et grâce à ses connaissances dans le domaine de l’HVAC et l’acoustique, il peut l’utiliser bien entendu dans ses projets de construction résidentielle. Il n’est pas rare qu’il s’entoure d’experts dans divers domaines, comme l’HVAC, la stabilité, la sécurité, l’acoustique, etc. Ces synergies et liens de collaboration, il les met en oeuvre dans ses projets de construction résidentielle. »

Info: livios